Tourmentine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mercredi 14 août 2019

Cookie Tapper

ccm.jpg, août 2019
"It begins." -grandma

Bah voila, je soignais péniblement mon addiction aux cookies quand patatra, la version mobile a débarqué il y a quelques jours à peine.

Et là c’est le drame, un jeu toujours aussi bien foutu, avec des règles légèrement adaptées pour s’adapter au mobile (le jeu produit 100% de cookies même fermé, car les auteurs "se soucient de la batterie" <3 ).

Bref, même si il s’agit d’une beta (attention aux nombreux clones qui pullulent sur le Play Store...) et qu’il manque encore pas mal de fonctionnalités (dont certaines ne seront pas portées, comme les minigames), c’est un putain de bon jeu, si vous aimez les idle-games bien sûr.

Billets connexes

samedi 22 juin 2019

1000 jours (2)

cookie_clicker_cc2019-06-22_10-12.png
J’ai cru que j’y arriverais jamais

 

Ce fut long et (pas vraiment) chiant: j’ai finalement atteint les 100% d’achievements sur Cookie Clicker. Et même si le jeu n’a pas vraiment de fin (il est toujours possible qu’Orteil en ajoute de nouveaux, même si il est pas mal pris par la version mobile), il m’aura fallu un peu moins de 1228 jours, tout de même, pour y arriver. C’est donc en quelque sorte un point final à une grande aventure 🙂

Quelques regrets néanmoins:

  • "Seulement" 9 shadow achievements sur 14: il manque Speed baking III (trop dur), Endless cycle (trop long), All-natural cane sugar (trop pas de chance), When the cookies ascend just right (trop tard je gagne trop), ainsi que Four-leaf cookie (faisable mais trop la flemme là)
  • Je n’ai pas passé le cap du nonillion de cookies en banque (septendecillion en échelle longue, soit 1054). J’aurais peut être pu y arriver en cumulant deux Building Specials de suite (que j’avais vu venir avec le FtHoF Planner) avec un autre Building Special ainsi qu’un Frenzy, mais comme un con je n’ai pas eu le réflexe de sacrifier un Sugar lump pour en profiter 🙁

Reste à savoir ce que je vais faire de tout ce temps libre maintenant !

Billets connexes

jeudi 13 juin 2019

Le graph c'est la vie (4)

InfluxDB c’est formidable mais dans l’euphorie du moment, je n’ai pas vraiment limité la fréquence des données stockées dedans.

Résultat en trois petits mois, une base de 15 Go. Plus 15 Go de backups.

La solution proposée par la doc d’InfluxDB est d’avoir plusieurs niveaux de rétention (un jour, une semaine, un mois...) et une fréquence adaptée à la période, avec des requêtes continues qui font la conversion à la fin de chaque cycle de fréquence.

Problème, ces requêtes changent le nom de la valeur pour indiquer qu’il s’agit d’une moyenne (value devient mean_value), et il faut changer toutes les requêtes de Grafana. Celui-ci permet tout de même de paramétrer une période histoire de pas modifier les requêtes à chaque fois, mais malheureusement la seule solution que j’ai trouvé pour que ça fonctionne un peu proprement nécessite des paramètres spécifiques à Grafana 6.

Pas la peine de vous dire qu’actuellement la dernière version disponible sous FreeBSD, et celle que j’utilise, est la 5 😞

Plus qu’à attendre que le nouveau port soit intégré à l’arbre pour finaliser tout ça donc.

Billets connexes

vendredi 31 mai 2019

Archéologie numérique

J’ai retrouvé des feuilles contenant le code source d’un programme C daté de février 2000, autant dire que ça ne nous rajeunis pas.

Un truc que j’aurais pu récupérer directement sur mon tout premier site (dont j’ai malencontreusement perdu les clés...) si l’archive était fonctionnelle. Sans doute une sordide histoire de mode binaire lors de l’upload en FTP. Au passage, numérique 0 - papier analogique 1, qui reste quand même un putain de support de sauvegarde 🙏

Ce programme servait à calculer l’espace pris par un dossier ou une arborescence. Les plus perspicaces me feront remarquer que c’est ce que l’utilitaire du(1) fait, oui mais j’étais jeune et je venais de Windows à l’époque, et je ne savais pas qu’une telle perle pouvait exister. Tout le monde peux faire des erreurs.

BREF j’ai scanné et OCRisé le tout, d’ailleurs sous Linux cette dernière opération est toujours aussi merdique, même le premier site venu fait mieux que tesseract-ocr, pourtant la Rolls du genre, à l’heure ou la numérisation et la reconnaissance optique commence à s’industrialiser chez d’autres.

Une fois le tout réassemblé et corrigé, en enlevant les warnings (que je codais salement à l’époque...), ça compile. Malheureusement le résultat est foireux, je ne sais pas si c’est parce que le code est tordu ou parce que l’OCR a introduit des bugs.

Au final je l’ai inclus dans mon dépôt fourre-tout de scripts, pour la postérité, pas sûr que ça serve à autre chose 🙂

lundi 20 mai 2019

Le graph c'est la vie (3)

J’aime pas trop faire du sport, mais il faut admettre que je marche pas mal. Du coup il y a une paire d’années j’ai installé un podomètre sur mon téléphone: Pacer.

Et puis je suis tombé amoureux de Grafana, je veux tout faire avec elle, graffer les choses les plus improbables jusqu’au bout de la nuit.

Malheureusement aucune possibilité d’exporter les données de l’appli Pacer... après avoir tenté sans succès de synchroniser les données avec le site puis d’y accéder via leur API, de synchroniser le compte avec Fitbit et de faire de même, j’ai fini par bidouiller un truc un peu sale mais qui, au moins, marche.

Et comme je suis trop sympa les sources sont fournies. C’est un début, il y a encore pas mal de taf pour rendre ça vraiment confort. C’est sans doute Android-only, je ne sais pas comment marche l’appli iOS, si elle utilise sqlite il y a de bonnes chances que ça fonctionne (retours bienvenus)

Côté implémentation un serveur openssh tourne sur le téléphone avec Termux (je vous cache pas que je flippe un peu pour la batterie...), et la machine hébergeant le script s’occupe de le lancer régulièrement après avoir fait un rsync bien sale de la base sqlite de Pacer. On va dire que c’est du work-in-progress en attendant mieux 🙂

Au final ça donne ça:

marche_ou_creve.png
ça marche 😏

 

Billets connexes

dimanche 12 mai 2019

Les maîtres du fédivers

Oui je suis un enfant des années 80. Oui je suis VIEUX.

 

Je viens d’installer une instance Pleroma pour pouvoir rejoindre en toute indépendance la grande famille du fédivers. Un grand merci au passage à Jacques Foucry pour son tuto qui déchire 👍

Bon il faut quand même reconnaître que c’est quand même un peu le bordayl par rapport à Twitter, ne serait-ce que pour suivre des gens, il faut jongler entre les deux sites, c’est un peu pénible...

Autre point gênant, sous Linux il n’y a toujours pas de client unifié Twitter/Mastodon, il faut s’en cogner deux séparés, en l’occurrence Atomic-TweetDeck (un peu le seul potable en même temps) pour Twitter et Whalebird (un peu le seul...tout court) pour le fédivers. Heureusement sous Android il y a Twidere qui gère à la fois Twitter et Mastodon  mon compte Pleroma étant, magie de l’ActivityPub, pleinement compatible avec ce dernier.

Pas moyen non plus de désactiver les boosts, équivalent des retweets, au niveau d’un compte. J’aurais au contraire bien voulu les désactiver au niveau serveur une bonne fois pour toutes, dommage.

Mon nick est donc @n@social.tourmentine.com, passez donc quand vous voulez faire un toot !

samedi 4 mai 2019

Et Paf le certificat

Ça c’est un peu vu ce matin, chez Mozilla ils se sont vautrés sur un certificat intermédiaire, ayant pour conséquence directe la désactivation de la quasi-totalité des extensions de Firefox. Joli.

J’ai donc serré les fesses très fort en espérant que je n’aurais pas à redémarrer mon brouteur favori, malheureusement la vérification ne se fait visiblement pas toujours qu’au démarrage 🙄

Direction le blog de Mozilla qui indique que le seul hotfix disponible consiste à activer la collecte de données (!) pour pouvoir activer les "studies", studies qui récupéreront le fix...dans les 6 heures (!!):

It may take up to six hours for the Study to be applied to Firefox.

Se planter ça arrive, mais proposer un fix qui arrivera un jour peut être, là j’ai pas les mots.

Heureusement magie du net, quelqu’un dans les commentaires cite un article de Hacker News ainsi que le .xpi qui va bien à télécharger. Installé, réparé, en 10 secondes chrono. Qu’il en soit remercié. Pas vraiment merci Mozilla sur ce coup-là, par contre.

On notera aussi que Firefox ne respecte même pas son propre paramètre xpinstall.signatures.required que j’avais explicitement mis à false.

Home sweet Home

 

Sous Debian, un partitionnement très utilisé (et un des choix par défaut de l’installeur) est de choisir des valeurs arbitraires pour certaines partitions, et de garder tout le reste de l’espace disque pour le /home. C’est très pratique pour une station de travail. Sur la Tourmentine j’utilise FreeBSD mais j’ai gardé le même principe, toutes les "données" sont dans /home, ça permet de ne pas se poser de question sur quoi surveiller et quoi sauvegarder.

L’autre jour on me contacte pour un restore sur un MariaDB qui ne fonctionne plus, et pour cause, le disque était plein (merci innodb_file_per_table qui est à Off par défaut, ce qui provoque la création d’un fichier ibdata1 dont on ne peut jamais réduire la taille...)

Le / faisait 20 Go, dont 80% pris par les bases, et il y avait un /home de 1 To (c’est une Debian...). j’ai donc tout déplacé dans /home, et ajusté le my.cnf en conséquence.

Sauf que MariaDB refusait catégoriquement de redémarrer, avec le fort peu diplomatique message suivant dans le status du service:

ExecStart=/usr/sbin/mysqld --skip-grant-tables (code=exited, status=1/FAILURE)

Le plus étrange étant qu’en lançant manuellement avec "mysqld", MariaDB fonctionnait parfaitement. Et évidemment, tout se passait bien dans les logs.

Le truc qui a fini par me mettre la puce à l’oreille est un des messages dans le status de systemd mon amour:

[Warning] Can’t create test file /home/mysql/hostname.lower-test

Un Warning, normalement, c’est pas bloquant... sauf là.

En googlant le truc je fini par apprendre que par défaut le service systemd de MariaDB interdit l’accès aux données situées entre autres...dans /home.

Clap clap clap.

La solution consiste donc à copier le fichier /lib/systemd/system/mariadb.service dans /etc/systemd/system/ (pour qu’il ne soit pas écrasé par les éventuelles mises à jour suivantes), puis l’éditer pour mettre la variable en question à false:

# Prevent accessing /home, /root and /run/user
ProtectHome=false

Ne pas oublier le "systemctl daemon-reload" qui va bien ainsi qu’un redémarrage du service pour rendre le changement effectif.

samedi 16 mars 2019

Big Brother is not watching you anymore

La longue histoire des compteurs de visites vient de se terminer: j’ai retiré les tags de tracking de Les visiteurs phpMyVisites Piwik Matomo de tous les sites hébergés par la Tourmentine.

Exit donc également le vénérable compteur affiché sur le site du TMA depuis 2004 (il utilisait Matomo), une page de tourne...

Parce que la vie privée c’est important, et que c’était important aussi de commencer par balayer devant sa porte 😎

Billets connexes

samedi 2 mars 2019

Le graph c'est la vie (2)

Bon finalement facette n’aura pas fait long feu, je suis finalement revenu sur Grafana pour cause de coredump (décidément...) et j’ai bien fait, je retire mon accusation d’usine à gaz: étant parfaitement modulaire, nul besoin de carbon/graphite/etc. Seul InfluxDB est nécessaire, Grafana ne gérant pas Collectd nativement.

Un petit piège au passage, je pensais garder mon serveur Collectd et balancer les données dans InfluxDB, ça ne marche pas. Il faut activer le "listener" dans InfluxDB et le faire écouter à la place de Collectd...

Malgré une interface quelque peu déroutante c’est au final très fluide, propre et efficace. Adopté !

Billets connexes

samedi 23 février 2019

Savez-vous planter PHP ?

Ou plutôt, savez-vous le réparer, parce que le planter finalement, c’est plutôt facile, le tout est de s’en rendre compte à ce moment là.

Donc le blog est resté planté en maintenance depuis jeudi après-midi, après un restart de php suite à un petit plaisantin qui cherchait à mettre le serveur par terre. De mon côté suite aux dernières mises à jour je n’ai sans doute pas testé le redémarrage de php, qui provoquait un bug particulièrement sale (segfault...)

Après une matinée de debug j’ai finalement trouvé le coupable: php-openssl, ou plutôt openssl, quand on est né pour faire chier c’est pour la vie. En l’occurrence il s’agit surtout d’openssl 1.1.1, installé pour pouvoir bénéficier du support de TLS 1.3.

J’ai donc été obligé de me rabattre sur la version 1.0.2q qui elle souffre d’une faille de sécurité (SUPAIR) mais qui au moins à la bon goût de ne pas faire planter le site. Mais le mauvais de planter php-curl, on ne peut pas tout avoir. Je suis en train de devenir fou là mais je garde mon calme.

BREF il est possible que ça replante ces prochains jours le temps que je trouve une solution, désolé pour la gène occasionnée 🙁

 

Edit@15:31: après recompilation des différentes composantes dans le bon ordre (j’ai une vie vraiment passionnante), ça segfault toujours au démarrage MAIS ça marche. Va comprendre... je vais aller me coucher moi.

 

dimanche 27 janvier 2019

Nettoyage de pré-printemps

 

Après avoir remis à niveau mes mots de passe, je passe à l’étape suivante en supprimant les comptes qui ne servent pas, et qui pourraient faire l’objet d’une fuite à plus ou moins long terme.

L’occasion de faire ce que j’aurai déjà du faire il y a bien longtemps, après la suppression d’un compte Instagram éphémère créé pour tester les stories, voici enfin celle de mon compte Facebook, après un énième scandale et le baratin habituel.

So long Zuck, tu me manquera pas !

Billets connexes

samedi 26 janvier 2019

Je peux pas j'ai piscine

Gitea n’a décidément plus rien à envier aux plus grands, avec la version 1.7 sortie cette semaine et depuis cet après-midi dans les ports FreeBSD il gagne LE truc qui fait toute la différence, un joli carrelage de piscine comme chez Github/Gitlab:

2019-01-26_19-36.png
commit, commit, push, commit, push

 

Et là je me rends compte que sur l’année j’ai été plutôt régulier, ça fait plaisir !

Billets connexes

dimanche 6 janvier 2019

Buchty ti et gros minet

Encore une petite recette, comme on est le premier dimanche de l’année on va faire une galette brioche.

Je vous propose donc la recette de la Brioche Buchty, douceur allemande qui a la particularité de contenir traditionnellement de la crème fraîche à la place du beurre. On ne va de toute façon pas s’en servir car on va faire une brioche Buchty de vilain végan – mes excuses aux omnivores qui se sentent agressés – avec du levain parce que j’en ai et que du coup la levure est un peu inutile. C’est une adaptation à ma sauce de cette recette.

 

INGRÉDIENTS

  • 250g de farine T65 (c’est ce que j’ai, vous pouvez prendre de la T45 si vous voulez plus fin)
  • 50g de sucre vanillé (soyons fous, et puis j’en ai du fait maison sous la main qui coûte pas un bras et demi)
  • 1 pincée de sel
  • 130g de levain (65% TH)
  • 15cl/145g de crème de soja
  • 1cs d’eau de fleur d’oranger et/ou 1cs de rhum (facultatif)
  • sucre glace
  • "chunks" de chocolat (facultatif)

 

PRÉPARATION

  1. Dans un saladier ou un cul de poule (pas un cou de pull, ça marche moins bien), mélanger farine+sucre+sel, faire un puits et y mettre le levain. Ajouter la crème et l’eau de fleur d’oranger, bien mélanger le tout (inutile de pétrir)
  2. Filmer et laisser reposer 3 heures au chaud
  3. Faire des boules d’environ 50g, les fourrer au chocolat si on a envie, et les placer dans un moule rond (on doit en faire environ 12)
  4. Filmer ou recouvrir d’un linge et laisser reposer 2 heures
  5. Mettre au four 20mn (j’ai pas de thermostat, faites comme d’hab’)
  6. À la fin de la cuisson entrouvrir la porte et laisser encore quelques dizaines de minutes pour que ça ne retombe pas
  7. Une fois refroidi saupoudrer généreusement de sucre glace.

 

RÉSULTAT

buchty.jpg
Ça donne ça.

 

mardi 1 janvier 2019

Je sais que c'est pas vrai mais...

Tar ta gueule à la récré !

 

Comme le temps passe vite, ça fait 10 ans et 5 jours que j’ai stoppé la clope \o/

Je vous encourage à faire de même ou au moins à vous mettre à la vapote, ça n’a que des avantages, et il vaut mieux être accro à la nicotine en inhalant de la vapeur d’eau qu’accro à la nicotine en se tapissant l’intérieur de goudron. Bref, la combustion c’est mal 🙂

Bon forcément après quinze piges de tabagisme plus ou moins actif, j’ai gagné un dépistage dans quelques années. Ne commencez jamais les enfants !

vendredi 28 décembre 2018

Débouche tes cages à Niel !

xav.jpg
@Xavier75 est grand, je suis tout petit

 

Il y a quelques mois je reçois un appel de Free concernant un passage à la fibre. Ça aurait pu être une bonne nouvelle mais en fait non, je leur réponds que je n’ai pas envie qu’un(e) technicien(ne) vienne faire des trous dans les murs, murs qui ne m’appartiennent d’ailleurs pas puisque je suis locataire (#mylife). J’en profite pour leur dire que de la 4G fixe éviterait ce genre de désagrément mais que c’est bête, ils n’en proposent pas.

Ayant reçu un nouvel appel sur le sujet quelques temps après, je fini par bloquer leur numéro. Pas de chance, cela ne les empêche pas de laisser un message (en fait du "blanc" de quelques secondes...)

J’en suis depuis à 6 appels depuis le mois dernier, et 12 depuis septembre. Comme d’habitude c’est la misère pour contacter le support, je me suis donc rabattu sur le compte @Freebox de Twitter auquel j’ai envoyé un message privé.

Ils ont fini par me répondre au bout de quatre jours après tout c’est les vacances  en mode robot en me disant de répondre aux appels et de dire que je m’opposai à la fibre... ce que j’ai déjà fait. Comme dans pas mal d’autres domaines, non ça veut dire non, et pas peut-être 😶

Entre ça, le mépris affiché pour les clients historiques, et la bonne grosse augmentation sur la partie hébergement, ça commence à faire beaucoup 😡

mercredi 26 décembre 2018

Décroissance

they-live-23.jpg
mets tes lunettes !

 

Face à l’urgence climatique dont tout le monde se fout, certains parlent de décroissance, voir d’effondrement (il va sans dire que la première est préférable au second...).

Sans me la jouer minimaliste la décroissance est une idée qui me plaît, il faut dire que je suis loin d’être un consommateur acharné: un laptop datant de 2010 (avec un linux qui date d’à peu près la même époque, jamais réinstallé et toujours à jour, pourtant il paraît que ce n’est "pas prêt pour le desktop"...), un 24’’ de 2007 et un clavier du début des années 1990 (sans touches "Windows", c’est dire si il date). Pour un nerd passionné d’informatique ça pourrait être pire. J’en suis presque à regretter d’avoir donné mon précédent téléphone changé il y a deux ans, alors que j’aurais pu simplement remplacer sa batterie (au moins il n’y avait pas besoin d’un sèche-cheveux pour l’ouvrir comme le nouveau...)

Mais j’aimerai faire plus (ou moins en l’occurrence...), j’ai évité la grande orgie consumériste de cette fin d’année, et je suis en train de faire le ménage par le vide, qui est paradoxalement difficile: même en étant peu matérialiste, j’ai toujours un pincement au cœur au moment de jeter des objets qui prennent la poussière depuis des années dans mes placards 🙁

Vivement la fin du monde !

vendredi 21 décembre 2018

Le livre éléquoi ?

Quelques années après avoir tenté (difficilement) d’acheter des livres électroniques en ligne, j’ai voulu me faire mal de nouveau pour terminer une carte cadeau de l’année dernière (capitalisme quand tu nous tiens...)

Résultat, cette technologie de l’avenir (le livre électronique, pas les cartes cadeau) est toujours aussi facile à obtenir. Via une carte Illicado sur les principales enseignes:

  • Rakuten Kobo: pas de réduction (on peux acheter des cartes cadeau par contre)
  • Decitre - réduction, sauf sur les ebooks (!)
  • Cultura - indiqué sur le site Illicado, mais pas possible en ligne (!!)
  • Fnac - pas pour les téléchargements...
  • Furet du nord - pas pour les téléchargements...

Résultat j’ai tout commandé chez Kobo, et tant pis pour la carte.

En ce qui concerne les protections rien n’a vraiment changé, ça oscille entre tatouage et DRM Adaube, on prends toujours le client pour un criminel en puissance, ça fait plaisir.

Joyeuses fêtes !

Billets connexes

jeudi 20 décembre 2018

Vous vous rappelez de l'iPod ?

20181218_172130.jpg

"playing Amparanoïa - En la noche (1997)"

Et bah ça, c’était avant 🙂

Acheté en juin 1999 à la Fnac de Dijon, équipé d’une carte SmartMedia de 32 Mo doublant la mémoire d’origine, on pouvait y mettre un album complet en MP3 en jouant sur la compression. Souvenirs...

Il fonctionne à peu près bien même si la stéréo n’a semble-t-il pas survécu, et le câble de synchro comme le soft d’origine sont introuvables, dommage 🙁

mercredi 19 décembre 2018

Tarte-îles-flette

Pour changer une petite recette, du gras a coulé sous les ponts depuis ma première tartiflette, et quand c’est l’hiver quand ça fait froid, on a envie de soleil, du coup je vous propose une tartiflette des îles ou presque.

Avec du tofu à la place des morceaux de cochon parce que la souffrance animale c’est so 2017 (malheureusement non...)

 

INGRÉDIENTS

1 patate douce le poids de la patate douce en pommes de terre (environ 4 petites quoi)
1 Oignon jaune 1 Gousse d’ail
1 Reblochon fermier (450g) 200 ml de crème de coco
180g de tofu fumé 1 cuillère à café de noix de muscade en poudre

 

PRÉPARATION

  1. Éplucher toutes les patates, les mettre à bouillir jusqu’à ce qu’elles soient un peu tendres (environ 20 minutes)
  2. Pendant ce temps, éplucher l’oignon et l’émincer, le faire cuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive avec le tofu préalablement coupé en dés.
  3. Une fois le tout prêt, frotter à l’ail un plat à gratin, y placer une moité de patates/patates douces, ajouter la moitié de la crème de coco et saupoudrer de muscade. Remettre une couche de patates, et finir par le reste de la crème et encore de la muscade parce que c’est bon. Recouvrir le tout de généreuses tranches de Reblochon qui vont rendre l’orgie complète.
  4. Mettre au four une demi-heure
  5. Se faire péter le bide 🙂
20181219_200211.jpg

j’ai déjà plus faim là

 

Billets connexes

- page 1 de 24