Tourmentine

To content | To menu | To search


Monday 23 January 2017

Même les pommes de terre ont des yeux

La tourmentine passe officiellement en full-https (kikoo la NSA), le https c’est le bien, après tout c’est Google qui le dit... et surtout c’est gratos, alors pourquoi s’en priver ?

Le reste des services (wiki, liens...) y passera progressivement ces prochains jours.

Tout ce vert, quand même, ça fait plaisir à voir.

Billets connexes

Tuesday 17 January 2017

Moi je vis pas chez ameli

On rigole des lourdeurs et du coté kafkaïen de la sécu, et bien j’en ai un bon aperçu depuis que je me suis enfin décidé à renouveler ma carte Vitale qui n’en fini plus de mourir.

Je commence donc par aller sur le très beau site de l’Assurance Maladie, ameli.fr. Je vais fort logiquement dans la rubrique "Commander une carte Vitale", où on me réponds que je ne peux pas en commander car j’en possède déjà une. Bon.

En fait il faut aller beaucoup moins logiquement dans "Déclarer la perte ou le vol de carte Vitale" (?!) puis cocher la case "dysfonctionnement"...

...procédure qui, après m’avoir indiqué que ma carte actuelle a été désactivée, se termine par une erreur "temporaire"...re-bon.

Je poste un message demandant que faire, et si ma carte est réellement désactivée parce que ça commence à me faire flipper un peu, j’en ai besoin très régulièrement en ce moment (#mylife). Le délai de 48h (ouvrées) fait un peu peur aussi et pour cause, j’ai eu la réponse le surlendemain en milieu d’après-midi. Je reçois tout de même deux accusés de réception totalement différents, je ne m’inquiète pas plus que ça.

Aujourd’hui je reçois donc la, ou plutôt les réponses, soit une réponse par mail et une notification de message sur le site ameli.fr. Réponses totalement différentes, "signés" par deux personnes différentes (je met entre guillemets car ce sont des messages type). Elles m’indiquent toutes deux de retourner sur le site commander une carte Vitale, ou d’attendre 15 jours pour recevoir un formulaire à remplir et à renvoyer par la poste, un peu comme au XXème Siècle quoi.

Je choisi donc la première solution...On me réponds qu’une demande de carte Vitale est déjà en cours, et que je peux cliquer là pour avoir l’état d’avancement de ma demande. Un clic plus tard, on m’indique que je n’ai aucune demande en cours...

Et dans tout ça, aucune réponse sur la carte soit disant désactivée, mais que j’ai pu utiliser hier...

La suite dans deux jours, je suis confiant: je n’ai reçu qu’un seul accusé de réception cette fois-ci !

 

Tuesday 3 January 2017

C'était moins une

Pile un mois après avoir migré, j’apprends que la version de FreeBSD qui tournait sur mes anciens serveurs n’est plus supportée et ne recevra plus de mises à jour de sécurité, et qu’il faut migrer vers une version plus récente. Vu les sueurs froides que je m’était tapé lors de la mise à jour 9.2->9.3, j’ai bien fait de migrer avec une installe from scratch :)

Tuesday 6 December 2016

C'est en forgeant qu'on fait des trucs (2)

Comme j’aime bien faire cinquante mille trucs en même temps, j’ai profité du bordel ambiant pour remplacer Coding Team, le soft qui faisait - pas très bien, il faut le dire - tourner la forge, par Gogs.

Ça reste une appli non-php à lancer et gérer en plus, c’est encore du Google-qui-n’est-pas-le-diable-mais-un-peu-quand-même, mais au moins il n’a pas les dépendances d’un GitLab. Et puis c’est pas du ruby tout moisi :p

On gagne en intuitivité avec un passage à une interface du XXIème siècle, réactive qui plus est.

Les plus curieux remarqueront que le propriétaire des dépôts est "n" (c’est à dire , moi), contrairement à avant où il fallait préfixer par "/git/"...pas de panique, il y a une redirection, pas besoin de changer vos éventuelles remotes :)

Update 09/12: et après avoir tout importé et configuré aux petits oignons, je découvre Tuleap. Moi qui pensait avoir fait le tour des forges en PHP, va falloir un peu améliorer la veille techno !

 

Billets connexes

Muet comme une CARP

J’attendais le premier plantage de la nouvelle plateforme, ça n’aura pas été long: hier en fin d’après-midi le serveur a commencé à ramer comme une grosse merde, impossible de trouver pourquoi. Ça avait l’air mieux en fin de soirée, donc je me suis pas inquiété plus que ça. Erreur, en fait ça n’allait pas mieux.

J’ai fini par me rendre compte que le problème venait de l’IP failover (en contactant le serveur via son IP native ça allait tout de suite mieux), et plus précisément de CARP utilisé pour la redondance.

J’aurai peut être du me méfier quand il m’annonçait que chaque nœud était master...c’est ça d’être un tanche en réseau (tanche, carpe, humour)

Le plus étrange étant qu’il a tourné sans sourciller depuis la migration de vendredi dernier, et qu’il se décide, là maintenant, à ne plus fonctionner, même avec un reboot dans la gueule...bon.

Du coup ça marche mieux avec un simple alias, je sent que je vais devoir revenir à cette merde de heartbeat, faute de mieux.

Voila, je reste pas longtemps parce que c’est particulièrement une journée de merde aujourd’hui, j’ai pas que ça à réparer.

Sunday 4 December 2016

It's easy as 1-2-3

Bon ça faisait longtemps alors pour se détendre je vous propose une petite recette de cuisine. Aujourd’hui, le "One pot Chili", croisement improbable, bien que tout à fait mangeable, de deux recettes: une pour un riz Jambalaya (?!), et celle du Chili version Barack Obama himself (y-a-t-il une seule chose que cet homme ne réussit pas ?). C’est un plat qui se fait en gros en trois étapes, c’est facile comme 1-2-3 comme disait Michael quand il était jeune.

C’est parti.

 

INGRÉDIENTS

400g de tomates concassées 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
250g de haricots rouges 1/2 verre de riz
140g de maïs en grains 1 verre d’eau
1 piment vert 1 cuillère à café de cumin
1 oignon jaune 1 pincée de sel
1 poivron vert 1 pincée de curcuma
3 gousses d’ail 1 (grosse) pincée d’origan
basilic frais (8-10 feuilles) 3 cuillères à soupe de vin rouge

 

PRÉPARATION

1. On part sur une base classique ail+oignon+huile d’olive, j’ai indiqué 3 cuillères à soupe mais faites-vous plaisir, on en met jamais trop. Écrasez puis hachez l’ail, coupez l’oignon en dés. Personnalisez ensuite cette base avec le poivron coupé également en dés accompagné du piment coupé en demi-rondelles (pourquoi pas...). Faites cuire à feu vif environ 5 minutes, en remuant de temps en temps. Les rondelles vont se faire tendres, ça va devenir chaud et humide. Mmmmh.

Première couche
A B C

 

2. Ajoutez les tomates, le cumin, le curcuma, l’origan, le sel, le riz, un verre d’eau et les trois cuillères de vin rouge. Buvez le reste. Mélangez bien, portez à ébullition puis réduisez à feu doux et laissez mijoter à couvert pendant 20 minutes en surveillant (pas comme moi, ça a collé, aïe)

 

step2.jpg
1 2 3

 

3. Ajoutez les haricots rouges, le maïs et les feuilles de basilic en morceaux qui parfumeront ainsi délicatement vos doigts, poursuivez la cuisson durant 10 minutes.

 

Troisième couche

Baby you and me, girl.

 

Servir avec du cheddar rappé et de la crème sure, enfin si vous en trouvez, en tout cas ici en France rien n’est moins sure (lol). Vous pouvez également remplacer le riz par du quinoa, dans les même proportions, pour un résultat plus...Aztèque-Mex, si j’ose dire. Dernière chose: le piment utilisé est en fait un piment doux, n’hésitez pas à ajouter quelques Cayenne pour relever un peu le tout, voir un habanero si vous êtes joueur.

 

Friday 2 December 2016

I like to move it, move it (2)

Bon alors ça aura mis le temps mais c’est fait, les services de la Tourmentine ont été déplacés sur des nouveaux serveurs tous beaux tous chauds.

Plus de 6 (Six!) mois depuis la première location de ces serveurs, faites-moi penser à changer de métier (ou à avoir une vie moins merdique). Et encore, je vous parle pas des millions investis en R&D et l’armée de prestas embauchée pour finir dans les temps :)

Vous noterez au passage qu’en bon admin, j’ai bien choisi mon jour pour migrer.

PS: Pour l’instant Piwik & Owncloud sont encore en rideau, mais on verra demain.

PS2: Et spéciale dédicace à Reel 2 Real sans qui tout cela n’aurait pas été possible.

Billets connexes

Friday 21 October 2016

I like to move it, move it

Je suis en train de préparer la prochaine grosse migration de la Tourmentine: nouvel hébergeur (adios OVH, tu auras été cool), nouveaux serveurs (bonjour SSD et octo-core <3), et nouvelle version de FreeBSD, aka 11.0-RELEASE-p1 tout-neuf-de-la-semaine-dernière.

Et à propos de FreeBSD 11, la partie des Release Notes qui fait plaisir:

The GENERIC kernel configuration has been updated to include the IPSEC option by default. [r285142] (Sponsored by Netgate)

Ce qui signifie en clair que je n’ai plus besoin d’un noyau personnalisé pour faire communiquer mes deux serveurs en toute intimité, et surtout que je n’aurai plus à passer DEUX PUTAINS DE PLOMBES à recompiler le noyau à chaque faille de sécurité \o/

Pour en revenir à la migration, l’installation des serveurs étant quasi terminée (ça n’aura été ni rapide ni simple, et inversement, bref) elle devrait se produire dans les prochaines semaines. Avec un peu de chance, le prochain post sera servi de là-bas :-)

Billets connexes

Wednesday 21 September 2016

Kiss my NAS (2)

Cette été la chaleur a eu raison de mon NAS, ça a été l’occasion de passer à ça:

599257.jpg
 

Outre l’ajout de tiroirs qui permettent de faire comme les vrais et de changer les disques à chaud sans éteindre la bête, c’est tout bénef: vrai processeur intel (adieu poubelle ARM toute moisie), de la RAM à revendre (j’ai d’ailleurs celle d’origine de 1 Go, elle n’aura pas été facile à extraire et remplacer), ainsi qu’une vraie plateforme de virtualisation et conteneurs (j’ai pu avantageusement remplacer mon chroot debian de bricolo par un conteneur LXC tout propre).

Bref même si il a fallu y passer du temps et que tout n’est pas parfait (j’allais parler d’IPv6 mais ça va encore m’énerver, je vais donc m’abstenir), je ne regrette absolument pas cet achat. Si vous avez 200€ à mettre (disques non compris...), allez-y les yeux fermés !

Billets connexes

Wednesday 14 September 2016

Farewell

Mon fidèle compagnon, mon fils, mon frère, mon ami, n’est plus.

Mon cœur est en miettes, la sordide date du 12 septembre est maudite à jamais.

- page 2 of 20 -