Tourmentine

To content | To menu | To search


Le dernier des scrobbleurs

Je suis un fidèle utilisateur de last.fm depuis maintenant une douzaine d’oeufs d’années, sans doute l’un des derniers, tout le monde s’étant surement barré lors du fiasco d’il y a deux ans.

Lorsque j’ai commencé à scrobbler sur Android, l’espace disque réduit de mon fidèle Nexus One m’a incité à installer un client beaucoup plus léger que l’app officielle. Et puis quand j’ai eu un téléphone un peu plus confortable, je me suis fais un petit plaisir de bourgeois, j’ai laissé tomber l’app d’amateur pour "The real thing"...

Les années passant, un bug revenait souvent: le premier titre lu n’était jamais envoyé à last.fm. Et puis il suffisait qu’il y ait un manque de réseau prolongé pour qu’il perde ce qui avait été joué et qu’il n’envoie rien...

Il faut croire que l’application officielle est aussi bien codée que leur site — hashtag #ironie — car après avoir réinstallé Simple Last.fm scrobbler, toutes les pistes sont bien envoyées...il y a même une liste des morceaux non encore envoyés et mis en cache. Bref, en plus d’être un poids-plume, il se paye le luxe d’être meilleur que l’application officielle, et plus à jour aussi. D’ailleurs les utilisateurs ne s’y sont pas trompés, d’après le store en nombre d’utilisateur SLS en a le double.

Add a comment

Comments can be formatted using a simple wiki syntax.

This post's comments feed